Visites professionnelles

Profitez des Journées nationales de France urbaine pour découvrir les grands projets portés par Nantes Métropole. Sur inscription uniquement, visites professionnelles prévues le jeudi 9 septembre 2021 de 9h15 à 12h30 (heure de départ 9h15 - à la Cité Internationale des Congrès).

L'évolution du contexte sanitaire lié à la COVID 19 pourrait nécéssiter des ajustements du programme de visites dans leur format ou nombre de participants.
Nous ne manquerons pas de vous informer des alternatives proposées.
 

La requalification du quartier Bottière Pin Sec Nantes Est est soutenue par l’Agence nationale de renouvellement urbain. Elle constitue une priorité. Ce quartier, l’un des plus importants en habitat social de la ville, va bénéficier d’une meilleure connexion aux autres quartiers majeurs. L’objectif est de préparer son avenir en le rendant plus attractif et agréable à vivre. Il affirmera aussi son caractère durable, solidaire et tourné vers l’emploi.

Le projet intègre des commerces existants, des services, renouvelle et diversifie l’offre de logements, aménage des espaces publics dans un esprit paysager. Le futur coeur de quartier intégrera une centaine de logements dont une partie en accession à la propriété, ainsi que la rénovation d’immeubles existants.

L’aménagement de nouveaux espaces publics favorisera les liens entre les trois quartiers (Bottière, Pin-Sec et Bottière Chénaie). Un pôle d’équipements de services publics s’installera place de la Bottière.

Plus qu’un projet urbain, il s’agit d’un projet humain où chacun doit se sentir bien dans son quartier. En 2014, une démarche de concertation avec les citoyens a été lancée, permettant ainsi de réaliser un plan-guide.

Plusieurs formes de concertation ont été proposées depuis : commissions (sur le cadre de vie et la vie sociale), chantiers participatifs, ateliers de secteurs, réunion publique, des journées du projet, temps d’échange de proximité et fête.

 

Durée
3h00
Lieu de rendez-vous
Cité Internationale des Congrès (départ en tramway et déambulation urbaine)
25 participants maximum

En 1992, par la présentation d’une exposition emblématique, Nantes décidait de regarder en face son passé de premier port français de la traite atlantique au XVIIIème et XIXème siècles.

De la constitution en 2007 d’un Musée d’histoire engagé dans une démarche citoyenne à l’ouverture du Mémorial de l’abolition de l’esclavage en 2012, Nantes n’a eu de cesse de se confronter aux
enjeux historiques et mémoriels que sous-tend cette histoire afin de répondre aux défis contemporains de notre société.

La visite mènera à la découverte de ce long cheminement, lequel abordera les faits historiques par les salles d’exposition du musée consacrées à ce sujet. Le parcours d’interprétation en ville reliant
les deux sites permettra de mesurer les traces de cette histoire dans le tissu urbain. La visite terminera sur l’esplanade du Mémorial, premier monument en Europe consacré à ce sujet douloureux et au combat contre les esclavages contemporains.

Durée
3h (déambulation urbaine)
Lieu de rendez-vous
Cité Internationale des Congrès
25 participants maximum

Suite au Grand Débat « Nantes, la Loire et nous » mené en 2014, les élus de la Métropole ont pris 30 engagements pour redonner toute sa place à ce fleuve si cher au coeur des habitants. Cinq projets singuliers dessinent une grande centralité nature et intense autour de la Loire : Euronantes, le centre historique, Pirmil Les Isles, l’Île de Nantes et le Bas-Chantenay. Sur ces rives, 300 hectares se réinventent.

Le projet « Bas-Chantenay » conduit par Bernard Reichen, présente aujourd’hui toutes les caractéristiques du futur développement de Nantes. Près de 30 ans après la fermeture des chantiers navals, pas loin de 15 ans après le début des premiers aménagements de l’Île de Nantes, le Bas-Chantenay, territoire lui aussi historiquement industriel et portuaire, représente un secteur aux enjeux essentiels pour la dynamique nantaise. Il est un quartier à la fois économique, résidentiel et déjà très végétalisé.

Le périmètre du projet recouvre 5 secteurs qui ont été identifiés comme « sites à enjeux ».
Parmi eux : la cale Miséry, là où est venu pousser en 2019 l’Ouest du Jardin Extraordinaire de
Nantes. Ce site, anciennement occupé par la Brasserie de la Meuse, est la partie du quartier la plus proche
du centre ville. Au coeur des 3 parcours du Bas-Chantenay, ceux des Coteaux, de la Plaine et de la Loire, et
également située sur la première branche de l’étoile verte, cette « nouvelle » pièce urbaine incarne
la vision d’une ville nature.

Cette visite vous conduira de la Promenade des belvédères au Jardin Extraordinaire, tout en
abordant le patrimoine et l’avenir économique de ce projet urbain.

 

Durée
3h00
Lieu de rendez-vous
Cité Internationale des Congrès (départ en car et déambulation urbaine)
25 participants maximum

La culture a joyeusement renversé Nantes. Des Allumées au Voyage à Nantes en passant par Royal de Luxe, ou Estuaire, la culture transforme la ville. Elle se vit au quotidien avec les habitants, dans les quartiers et dans l'espace public.

Les spectacles vivants, les festivals dans les lieux culturels, dans les parcs et jardins, et les parcours artistiques inventent et créent une histoire partagée de tous les nantais.es au coeur d'un espace public réapproprié.

La culture nantaise a été et reste un fort levier du développement urbain. La visite de deux emblèmes du quartier de la création commencera par une déambulation sous les Nefs, grandes halles industrielles qui servaient jadis à la construction navale. Elles constituent aujourd’hui un espace couvert de plus de 10 000 m conçu pour accueillir ² différents programmes, pérennes ou événementiels. Elles abritent le Grand Eléphant de Nantes.

La visite se poursuivra par La Fabrique, Laboratoire(s) artistique(s), un équipement municipal dédié
aux musiques actuelles, aux arts numériques et aux pratiques émergentes. Elle fut l’un des
premiers projets pensé et imaginé en 2010 au coeur d’une ancienne friche en mutation qu’était alors
l’Île de Nantes.

Cet ensemble architectural comporte deux bâtiments 2300 m² et 4900 m², un jardin collectif, de
nombreux outils au service de la création musicale (plateau multimédia, studios de répétition, MAO,
salle modulable, pôle ressource etc.) Ce parcours terminera par la visite d’ateliers d’artistes en rezde-
chaussée d’un programme de logements sociaux et en accession abordable.
 

Durée
3h0
Lieu de rendez-vous
Cité Internationale des Congrès (départ en tramway et déambulation urbaine)
25 participants maximum

Les Machines de l’île est un projet artistique pionnier, qui a vu le jour à Nantes en 2007. Né de l’imagination de François Delaroziere et Pierre Orefice, il se situe à la croisée des « mondes inventés » de Jules Verne, de l’univers mécanique de Léonard de Vinci et de l’histoire industrielle de Nantes, sur le site exceptionnel des anciens chantiers navals.

De curieuses machines sont venues peupler la pointe ouest de l’Île de Nantes. Ces mécaniques hors du commun naissent des mains des constructeurs de la compagnie La Machine et prennent vie entre celles des machinistes sous les yeux du public. Leurs allers-retours entre l’atelier de construction et la Galerie des Machines impulsent le mouvement au coeur des anciennes Nefs Dubigeon. Elles donnent à cette île une réalité mystérieuse comme du temps où des vaisseaux y étaient lancés pour tous les voyages du monde.

Les deux concepteurs ont fait le choix de montrer l’intégralité du processus de création, depuis les premiers dessins de François Delaroziere. Les matières sont brutes et les mécanismes apparents. Les gestes des constructeurs sont visibles pour toutes les sculptures, acier ou bois.

Entrez dans la Galerie des Machines où se meuvent d’étranges créatures...Plongez votre imaginaire dans l’aquarium géant du Carrousel des Mondes Marins.

 

Durée
3h00
Lieu de rendez-vous
Cité Internationale des Congrès (départ en tramway.)
25 participants maximum

La ville inclusive prend à Nantes et dans la Métropole plusieurs dimensions parmi lesquelles la volonté d’accueillir toutes les personnes sur le territoire, y compris les publics fragilisés ayant besoin d’une attention particulière. Les projets sont souvent le fait d’une dynamique collective entre différents acteurs-clés : les associations qui oeuvrent pour les plus démunis, les collectivités publiques, les aménageurs, les acteurs privés et les usagers.

Cette visite vous permettra de découvrir deux équipements solidaires installés sur l’île de Nantes.

Le village solidaire des 5Ponts : initié par l’association Les Eaux Vives, le projet se construit depuis 2007 pour répondre aux besoins spécifiques des personnes en situation de grande exclusion. Au fil du temps et avec l’appui de nombreux partenaires, le village solidaire des 5Ponts a pris de l’ampleur. Il est aujourd’hui un projet urbain intégré, soutenu et reconnu comme innovant par l’Europe.

Il comporte un lieu d'accueil pour les personnes vivant dans la rue (accueil de jour, halte de nuit, restaurant social), des logements (dont une partie dédiée aux étudiants), un café et un marché solidaires ouverts à tous, des locaux d’entreprise et une ferme urbaine sur les toits. L’objectif : favoriser l’inclusion de tous et le partage.

Le Labo Diva : ce lieu transitoire de 300 m² se dédie à l’art, au design et à l’artisanat. Le Labo Diva est une galerie d’un genre nouveau, il offre une divagation urbaine et artistique au public, un laboratoire temporaire intégrant l’art, la créativité et le collaboratif. Il prend place au coeur du futur quartier qui accueillera le CHU de Nantes. Ce labo Diva propose également une petite restauration, un espace d'information sur le projet urbain et réunit des acteurs culturels et ATAO, entreprise d'insertion qui propose un atelier de réparation de jouets et une boutique de revente.
 

Durée
2h30
Lieu de rendez-vous
Cité Internationale des Congrès (départ en car et déambulation urbaine)
25 participants maximum

Cultiver des patates, des tomates et des courgettes dans les parcs et jardins, sur des places, à la mairie ou dans les douves du château, à des fins solidaires : c’est l’idée lancée par la Ville de Nantes pour approvisionner en légumes frais et locaux les habitants fragilisés par la crise économique et sociale liée à l’épidémie de Covid-19.

Le projet baptisé « Nantes Paysages nourriciers » a germé dans l’esprit des agents de la Direction Nature et Jardins et du Centre communal d’action sociale (CCAS), inquiets des répercussions de l’arrêt brutal des activités économiques sur les populations vulnérables et de l'impact sur leur santé. En un temps record, 2,5 hectares de massifs et espaces verts appartenant à la Ville ont ainsi été convertis en potagers, avec l’aide de bénévoles et de deux jeunes agriculteurs des fermes urbaines de Doulon-Gohards.

Les jardiniers municipaux ont ainsi cultivé 10 000 plants de légumes pour cette expérimentation. Lancés en quelques jours, les 54 potagers « Nantes Paysages nourriciers » ont été productifs tant en termes de quantité que de lien social.

Plus de 25 tonnes de légumes ont été récoltées dans ces potagers répartis dans tous les quartiers : courgettes, choux kale, cardes, concombres, et plus tardivement tomates, butternut, pâtissons ou courges spaghetti… ces légumes ultra-locaux, cultivés sans pesticides, ont ensuite été distribués gratuitement à 2500 foyers en difficulté par le biais d’une trentaine d’associations de quartier ou d’aide alimentaire.

 

Durée
3h00
Lieu de rendez-vous
Cité Internationale des Congrès (déambulation urbaine et retour en tramway)
25 participants maximum

Nantes Métropole est engagée depuis plusieurs années dans la transition énergétique via sa politique publique de l'énergie et son Plan Climat Air Energie Territorial. Elle s'est fixé l’objectif volontariste de réduire de 50 % les émissions de CO2 par habitant d’ici 2030 et d'atteindre 100% d'énergies renouvelables et récupérables d'ici 2050. Un des leviers importants pour atteindre ces objectifs est le développement des réseaux de chaleur renouvelable et de récupération à tarif maîtrisé. L’objectif est de garantir au territoire une plus grande indépendance vis-à-vis des énergies fossiles et de poursuivre la réduction significative des émissions de CO2, tout en maîtrisant les émissions des autres polluants atmosphériques.

Le réseau de chaleur Centre Loire s'est fortement étendu depuis 2012, passant de 23 kms à 85 kms pour desservir aujourd'hui en chauffage et en eau chaude sanitaire 19 500 logements et 190 équipements. Ce réseau de chaleur est alimenté en priorité par la chaleur issue du Centre Technique de Valorisation des Déchets de la Prairie de Mauves (depuis 1987), et par 2 chaufferies bois : Malakoff (depuis 2016) et Californie (depuis 2019) qui alimentent la partie Centre-Ouest de l’île de Nantes et les territoires du Sud de la Loire notamment les deux CHU, l’Université, la Cité des Congrès et la future ZAC Pirmil les Isles. Ces 2 chaufferies intègrent également des chaudières gaz pour l'appoint et le secours.

 

Durée
2h
Lieu de rendez-vous
Cité Internationale des Congrès (départ en car)
20 participants maximum

Imaginer et construire la Ville de demain, c'est aussi offrir des possibles pour des espaces en friche. Cette manière de penser la création de la ville s'est déployée à travers une démarche innovante et participative entre 2017 et 2018 : « 15 lieux à réinventer » , des projets choisis parmi 585 contributions et avec le vote des nantais.es.

Les aménageurs jouent la carte de l’inventivité en proposant à des porteurs de projets des bâtiments voués à disparition plutôt que de les murer.

De leur côté, les acteurs culturels, de l'innovation sociale, de la solidarité, investissent ces espaces transitoires, voués à muter ou évoluer, le temps de leur donner une autre vie pendant quelques années.

Cette visite propose de rencontrer et découvrir deux sites et les acteurs de ces lieux.

Le Grand Bain, lieu à réinventer : situé dans les anciens bains douches, il est un lieu ressource de l’économie coopérative nantaise. Une belle alchimie entre économie, rencontres et consommation où s’expriment la solidarité, le local, l’entraide et le lien social.

Les Ateliers Magellan : expérience conduite par Nantes métropole Aménagement sur le site d’un ancien atelier de métallerie, cette structure éphémère a pour vocation d’accompagner et soutenir les réseaux cinéma, spectacle vivant, associatifs ainsi que les projets des habitants du quartier.

Durée
2h30
Lieu de rendez-vous
Cité Internationale des Congrès (départ en transport en commun et déambulation urbaine)
25 participants maximum

Entre l’usine AIRBUS et l’aéroport Nantes-Atlantique à Bouguenais, au sud de Nantes, le Pôle Industriel d’Innovation Jules Verne anticipe les mutations industrielles.

L’objectif est que ce site devienne une référence pour l’innovation et la R&D au niveau national et international pour l’aéronautique, la construction navale, les énergies renouvelables notamment.

Pour cette visite, 3 étapes sont prévues.

L’Institut de Recherche Technologique Jules Verne : ce centre de recherche industriel mutualisé se dédie au manufacturing. Sa vocation : améliorer la compétitivité de filières industrielles stratégiques en France en proposant des ruptures technologiques sur les procédés de fabrication. Sa mission : accélérer l’innovation et le transfert technologique vers les usines en s’alliant aux meilleures ressources industrielles et académiques dans le domaine du manufacturing.

CETIM : ce centre d’expertise mécanique français se situe à la croisée de la recherche et de l’industrie. Cet institut technologique est labellisé Carnot et représente un outil R&D pour près de 6500 entreprises mécaniciennes. Son rôle de pilote au sein de l’Alliance Industrie du Futur en fait le fédérateur des grands projets industriels ou R&D multipartenaires et ce sur 5 axes principaux : conception, simulation, essais - procédés de fabrication et matériaux - mécatronique, contrôle et mesure - développement durable - management et appui aux PME.

Airbus Technocentre : cette plateforme technologique fournit des services innovants autour des technologies de mise en oeuvre de matériaux composites, métalliques et d’assemblage. Son expertise, issue de la longue expérience acquise par Airbus et portée par un personnel hautement qualifié, en fait un acteur d’avenir dans le domaine des technologies avancées de production.

Au sein de 5500 m d’ateliers, son offre s’articule autour ² de quatre domaines d’activités : la fourniture de biens & Services, la recherche & technologie, la formation et la réparation.

Veuillez vous munir d’une pièce d'identité, obligatoire pour l’accès aux 3 sites.

 

Durée
3 heures (pièce d'identité obligatoire)
Lieu de rendez-vous
Cité Internationale des Congrès (départ en car)
18 participants maximum