La promotion touristique des territoires, compétence partagée entre tous les niveaux de collectivité et l’Etat, oblige à combiner plusieurs types d’offres et d’atouts touristiques sur des espaces qui, s’ils sont souvent contigus, parfois se chevauchent. Il en résulte un éparpillement et une dispersion des moyens ainsi qu’un morcellement de l’offre touristique. Cette pensée de la compétence tourisme calquée sur les échelons administratifs ne tient en outre pas compte de l’expérience client finale, pour des touristes qui ne font pas de différence entre département, intercommunalité et communes dans leurs visites.
 
Les offices du tourisme, dont les contours sont grandement variables d’un territoire à l’autre, peuvent-ils aider à la structuration de l’offre touristique et à sa promotion à l’échelle nationale comme internationale ? Les échanges prévus au cours de l’atelier auront ainsi vocation à interroger les différentes formes de promotion selon les échelons pour en comparer l’efficacité, au regard des difficultés de dialogue que peuvent rencontrer les exécutifs de ces collectivités.